« Connaissant l’attitude de bien poser son corps, l’esprit de la mère peut se rendre disponible à ce petit bébé en attente de nourriture affective. Assouplir et étirer son corps va lui révéler sa grandeur, s’éveiller à ce mystère sacré de la vie, accueillir l’enfant avec le cœur… »

Les moments d’excitation de la bonne nouvelle sont passés, peut-être aussi les désagréments du début. La future maman est en forme, pleine d’énergie, l’accouchement est encore loin (même s’il reste inscrit dans un coin de la tête…), elle passe en vitesse de croisière.

Elle est bien ancrée dans son bassin, après les postures proposées pour le premier trimestre, elle sait étirer sa colonne vertébrale, sait expirer profondément en ramenant bébé à l’intérieur du bassin et est attentive à son périnée.

Il est donc important qu’elle apprenne à renforcer son dos pour le préparer à tenir un ventre qui ne va cesser de grossir mais surtout aussi pour après, quand maman portera bébé dans ses bras (sachant qu’il va continuer de grossir, lui aussi !)

Renforcer le dos de la future maman : Hanumanasana

Pour ce faire, une posture efficace pour renforcer le dos, Hanumanasana : 

  • Debout jambes écartées légèrement
  • Avancer doucement la jambe droite, d’un bon pas.
  • Mains jointes devant la poitrine
  • Expirer en serrant le périnée et bien sentir ses deux pieds ancrés dans le sol
  • Inspirer
  • plier la jambe droite en expirant, le buste se penche vers l’avant, le ventre vers la cuisse
  • étirer les bras vers l’avant dans le prolongement de la jambe gauche
  • inspirer à nouveau

Le corps forme une oblique, il est étiré du bout des doigts jusqu’au talon gauche, bien enfoncé dans le sol. Sentir l’étirement puissant du dos.

  • Expirer et relâcher les bras
  • Relâcher le périnée
  • Tendre la jambe droite et l’amener près de la jambe gauche en posture de départ.

Ne pas hésiter à appuyer les mains sur la cuisse droite afin de ramener la jambe gauche vers l’avant s’il y a une fatigue dans le dos ou les membres inférieurs.

  • Répéter l’enchaînement avec l’autre jambe.

Cette posture est la posture du dieu singe Hanuman, fils du dieu du vent, grand héros qui sauva une princesse et fut fidèle à son prince. Les singes en Inde sont nombreux et très malicieux. Dans cette posture les singes représentent le mental qui est canalisé dans l’immobilité du souffle et de la posture. La future maman apprend ainsi à se concentrer et à ne pas se laisser distraire par le monde qui l’entoure, apprentissage important lors de l’accouchement.

Ainsi, lorsqu’elle prendra la posture d’Hanuman, elle pourra se dire : « je suis forte et prête pour mon bébé »

Puisque la future maman a bien étiré son dos, elle va maintenant apprendre à le relâcher :

  • Debout les pieds légèrement écartés
  • Expirer en serrant le périnée et en enfonçant bien les pieds dans le sol
  • Inspirer en levant les bras de chaque côté de la tête
  • Imaginer prendre l’énergie du ciel
  • Expirer en amenant les mains sur le ventre et imaginer donner cette énergie à bébé
  • Puis relâcher les bras
  • Inspirer
  • En expirant enrouler la tête puis le dos et laisser pendre tout le haut du corps
  • Se laisser respirer et bien relâcher la nuque (penser à laisser pendre les cheveux)
  • Relâcher toute la colonne vertébrale
  • Relâcher les épaules et les bras
  • Lâcher les soucis
  • S’installer dans la posture
  • Elle est toute détente
  • Pour revenir, plier les jambes
  • bien appuyer les pieds dans le sol
  • Bien serrer le périnée
  • Remonter tout doucement son dos vertèbre après vertèbre sur une inspiration
  • La tête se place en tout dernier
  • Se laisser respirer tranquillement
  • Accueillir la sensation de détente

La posture du tigre : Vyagrasana

La future maman pourra prendre ensuite la posture du tigre, Vyagrasana, intéressante car elle enchaîne des postures d’ouverture et de fermeture, d’étirement et de flexion, d’expiration et d’inspiration…

  • En position à quatre pattes
  • Veiller à ce que le poids du corps repose plus sur les jambes que sur les poignets
  • Inspirer
  • Sur une expiration tendre la jambe droite vers l’arrière à l’horizontale
  • Regarder le sol
  • Rester poumons pleins 2 à 3 secondes
  • Bien sentir l’étirement du dos
  • A l’expiration arrondir le dos en ramenant le genou droit en direction de la tête
  • Dès que la cuisse touche l’abdomen, rester poumons vides 2 à 3 secondes
  • Reposer le genou
  • Recommencer l’enchaînement avec l’autre jambe.

Les temps de pause entre l’inspiration et l’expiration ne sont que des indications… Il est important d’écouter son corps et ne sentir aucun malaise.

Si la future maman souffre de sciatique, elle pliera la jambe à angle droit et ne la tendra pas.

Le tigre… il est fort, beau, courageux, féroce… Lorsque la future maman prendra cette posture, elle pourra sentir en elle cette beauté, cette force et ce courage, dont elle aura besoin non seulement pour vivre la suite de sa grossesse, pour l’accouchement bien évidemment, mais aussi tout au long de sa vie de mère et de femme.

Lorsque l’enchaînement a été pris de chaque côté, amener les fesses vers les talons le front posé sur les deux poings fermés l’un sur l’autre et prendre bâlâsana, la posture de l’enfant.

Sentir le relâchement de tout le corps.

Ces différentes postures peuvent être prises à la suite l’une de l’autre ou bien être prises seules, quand la future maman aura un petit moment à elle dans la journée.

Même si lors du deuxième semestre la future maman se sent pleine d’énergie et prête à déplacer des montagnes (ce qu’a fait Hanuman, d’ailleurs, pour sauver le prince…), il est important qu’elle prenne du temps pour elle, qu’elle prenne le temps de sortir dans la nature, qu’elle prenne le temps de respirer, même simplement de boire une tisane blottie sous un plaid, mais qu’elle le fasse en conscience, conscience du moment présent, centrée dans son cœur…

La pratique du yoga va lui apprendre petit à petit à savourer ces moments de bien-être et elle saura ainsi, à tout moment, même quand bébé sera dans ses bras, trouver un moment, même ténu, pour se ressourcer.

Envie de partager cet article ?Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Pin on Pinterest
Pinterest
0