Il existe plusieurs formalités à remplir au début de votre grossesse. Elles vous permettent de bénéficier d’aide de la CAF ou encore de votre d’un congé maternité. De nombreuses informations sont disponibles sur Internet sur les sites officiels comme sur de nombreux sites spécialisés. Voici un petit aperçu des informations pratiques et des liens pour tout savoir et contacter si besoin le bon organisme pour toutes vos questions.

Quand et comment déclarer sa grossesse ?

Peut être avez vous déjà commencé à penser à un prénom, au premières choses à acheter pour bien préparer l’arrivée de bébé. Vos premiers vêtements, et votre bola de grossesse sont peut-être déjà prêts !
Mais il ya aussi quelques formalités à remplir pour bien déclarer votre grossesse.

Pensez tout d’abord à la déclarer à votre caisse d’assurance maladie dans les 3 premiers mois. Il existe deux possibilités pour faire cette déclaration : en ligne ou via un formulaire papier.
Si vous êtes salariée, votre médecin (ou sage-femme) peut directement avec votre carte vitale déclarer en ligne votre grossesse. Votre caisse d’Assurance Maladie et la Caf sont ainsi immédiatement prévenues.

Il existe une version papier de cette déclaration appelée : « Premier examen médical prénatal ». Il faudra alors envoyer via courrier, le volet rose à votre caisse d’Assurance Maladie et les 2 volets bleus à votre CAF.

Quand est versée la prime à la naissance ?

la prime de naissance : calcul et versement

La prime de naissance est versée par la Caisse d’Allocation familiale (CAF). Son versement intervient désormais après la naissance, et non plus au 7ème mois de grossesse. Son montant est de 923,08 euros, et il faut pour en bénéficier envoyer un formulaire à votre organisme. Un plafond de ressources existe pour recevoir cette aide, pour savoir si vous pouvez en bénéficier le plus simple est de vous rendre sur le site de la CAF et de suivre le simulateur en ligne : https://www.caf.fr/redirect/s/Redirect?page=aidesEtServicesSimuPaje

Si vous attendez des jumeaux, la prime est doublée, est si vous attends des triplés, la prime est triplée.

Comment est calculé le congé maternité ?

De nombreux facteurs interviennent lors du calcul de votre indemnités perçues lors de votre congé maternité. Mais un simulateur existe sur le site amelie.fr et il vous permet de savoir très facilement et précisément leur montant, rendez-vous à l’adresse : https://www.ameli.fr/simulateur

Sachez par exemple que parmi les conditions à remplir pour en bénéficier vous devez au cours des trois mois civils ou des 90 jours précédant l’arrêt de travail, avoir travaillé au minimum 150 heures de travail en tant que salarié ou assimilé.

Le versement des indemnités à lieu tous les quatorze jours. Et ce durant toute la durée du congé maternité.

Sachez que vous pouvez également bénéficier de ces indemnités si vous êtes au chômage. De nombreuses indications et informations sont disponibles sur le site pour vous permettre de mieux connaitre vos droits.

grossesse et prime de naissance

Votre congé maternité si vous êtes indépendante

Si vous êtes indépendante (artisane, commerçante, professionnelle libérale ) le calcul et le versement de votre congé maternité diffère. C’est en effet la sécurité sociale des indépendants (Ex-RSI) qui vous verse votre indemnités. Et le montant de l’allocation de repos maternel est de 3 311 €. Il vous suffit pour en bénéficier de renvoyer un formulaire (en téléchargement sur le site Internet) et de remplir certaines conditions (depuis janvier 2018)

  • justifier de 10 mois d’affiliation au titre d’une activité non salariée
  • et percevoir un revenu annuel supérieur à 3 862,80 €

Elle est versée en 2 fois : la moitié à la fin du septième mois, et l’autre moitié après l’accouchement.

Vous pouvez également percevoir une « Indemnité journalière forfaitaire d’interruption d’activité », sous certaines conditions. Il faut par exemple interrompre vote activité pendant au minimum, 44 jours consécutifs, dont 14 jours (au minimum) avant la date présumée d’accouchement. Ici aussi suivant vos revenu annuels le montant de l’indemnité journalière varie :

  • 54,43 € / jour, si votre revenue est supérieur à 3 862,80 €
  • 5,443 € par jour si votre revenue est inférieur à 3 862,80 €

Pour toute question sur les différents formulaire à remplir et à renvoyer n’hésitez pas à contacter votre sécurité sociale.

Déclaration et prime de naissance : tout savoir
4.9 (98.33%) 12 votes
Envie de partager cet article ?Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Pin on Pinterest
Pinterest
0