« Connaissant l’attitude de bien poser son corps, l’esprit de la mère peut se rendre disponible à ce petit bébé en attente de nourriture affective. Assouplir et étirer son corps va lui révéler sa grandeur, s’éveiller à ce mystère sacré de la vie, accueillir l’enfant avec le cœur… »

Les moments d’excitation de la bonne nouvelle sont passés, peut-être aussi les désagréments du début. La future maman est en forme, pleine d’énergie, l’accouchement est encore loin (même s’il reste inscrit dans un coin de la tête…), elle passe en vitesse de croisière.

Lire la suite